Marthe & Marie

Il y a un peu moins d’un an, je vous parlais du projet Femmes de la Bible et je commençais ce que j’ai appelé « la base de données », aujourd’hui je vous livre une première réflexion sur deux femmes de la Bible : Marthe et Marie.
Pour les épis qui suivent les réseaux, vous avez pu, il y a quelques jours vous exprimer sur le passage de Luc 10 v 38 à 42 et donner votre pensée sur ces deux femmes. J’en profite d’ailleurs pour vous remercier de votre participation 🙂

Souvent dans l’étude de ce passage les deux sœurs sont mises en opposition, l’une faisant le bien, l’autre faisant mal. Cette vision est un peu réductrice. En réalité Marthe comme Marie font de bonnes choses, mais pas au bon moment pour l’une d’entre elle. Ce qui ressort de ces versets est que Marthe aurait du s’asseoir elle aussi aux pieds de Jésus et écouter sa Parole. Ce qui est juste. Au travers de ce texte, nous pouvons voir plusieurs thèmes émerger : la frustration, la comparaison, et celui qui est central, de mon point de vue « être au bon endroit, au bon moment ».

«Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison. Elle avait une sœur, nommée Marie, qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit: Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de m’aider. Le Seigneur lui répondit: Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée.»

Luc 10:38-42

Dans les paroles de Marthe on peut ressentir sa frustration. Peut être aurait-elle voulu se mettre aux pieds de Jésus mais ne « pouvait » pas car elle voulait préparer la maison, que les soins domestiques soient faits etc, ce qui est une bonne chose. Au regard du portrait fait de la femme vertueuse en Proverbes 31, on peut dire que Marthe s’occupe bien de sa maison et suit un exemple Biblique. Elle recherche une forme de justice et demande à Jésus d’intervenir pour que sa sœur se remette en question et vienne l’aider. Jésus ne la reprend pas, mais agit et répond avec beaucoup d’amour. Il lui montre simplement où est la bonne part, et la bonne préoccupation : « une seule chose est nécessaire ». Il remet au centre ce qui est primordial. Il ne répond pas à sa question mais l’invite à venir dans la Sa présence en lui montrant la bonne perspective pour regarder les affaires du quotidien.

On peut également voir que la frustration de Marthe naît de la comparaison qu’elle fait entre elle et sa sœur. Elle ne parle pas de sa frustration à Jésus mais lui expose simplement le fait que sa sœur n’est pas en train de l’aider. La comparaison porte toujours le risque de se sentir moins bien que l’autre, de se sentir rejeté ou dévalorisé. « Elle arrive à passer beaucoup de temps avec Jésus et moi non », « je suis reléguée aux tâches domestiques pendant que les autres profitent », « c’est toujours moi qui dois le faire », etc. Toutes ces pensées que Marthe a pu avoir à ce moment là sont parfois les nôtres. Nous devons apprendre à ne pas laisser cela définir notre valeur. La comparaison peut se faire avec une personne proche, un collègue de travail, ou en comparant notre oeuvre, notre église avec une autre. Ce n’est pas ce que nous devons faire et ce n’est pas ce à quoi Dieu nous appelle. Nous sommes appelés au ministère de la réconciliation « les cœurs des fils vers les pères », et non à la division ou à regarder ce que les autres peuvent faire et juger leurs actions.

Ce que j’aime dans l’attitude de Marthe en revanche, c’est qu’elle s’adresse à Jésus et ne fait pas de reproche direct à sa sœur, elle va directement vers celui qui peut lui apporter la solution plutôt que de déclencher un conflit potentiel entre elle et Marie.
Pourquoi Marie n’intervient pas ? Jésus répond pour elle. Elle est dans sa présence et en train d’écouter la parole de Jésus, ce que sa sœur est en train de dire la concerne directement mais elle ne se laisse pas perturber ou voler le temps qu’elle passe dans la présence du Seigneur. Lorsque nous sommes attaqués, directement ou indirectement, nous ne devons pas pour autant nous déconnecter de la présence de Dieu pour y répondre. Jésus répondra pour toi et tu te dois d’avoir une attitude qui est à la hauteur de Son Nom même lorsque tu es pris à partie. Nous devons apprendre à le laisser répondre au travers de nous, et cela ne peut se faire qu’en laissant toute la place au Saint Esprit pour s’exprimer et en ayant passé du temps dans Sa présence pour apprendre.

Ce passage nous apprend aussi la gestion des priorités entre ce qui doit être fait et ce qui est nécessaire. Marthe était occupée au soins domestiques -> ce qui devait être fait. Mais Jésus attire son attention sur ce qui est nécessaire -> être dans sa présence. Cela a tellement de valeur et d’impact si on l’applique réellement dans notre quotidien.

Alors à la question, c’est ou et quand « être au bon endroit, au bon moment » ? Je répondrai simplement :
– Le bon endroit est sa présence : ce lieu secret où tu peux le rencontrer librement et être à son écoute.
– Le bon moment : toujours ! Et surtout lorsque le reste (les préoccupations et les tâches quotidiennes) commence à prendre la priorité.

Pourquoi ?
Cela évite les frustrations, te permet d’être bien disposé pour la journée, d’avoir de quoi méditer durant tout le jour, ton esprit, ton âme et ton coeur sont nourris pour la journée et ne se rempliront pas d’autres choses. En étant dans Sa présence, tu comprends qui tu es et tu évites les comparaisons qui sont néfastes avec les autres car tu connais ta vraie valeur.

Et tout simplement car : « Mieux vaut un jour dans tes parvis que mille ailleurs… » Psaumes 84 v 11 (a)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s