Combattre à genoux

C’est une chose de savoir répondre à la colère par la colère, à la tristesse par la dépression, à la peur par l’angoisse. Cela nous donne l’occasion de laisser s’exprimer notre chair, et sur le moment, donne l’impression de se sentir mieux. En revanche c’est autre chose de répondre par la paix et l’amour de Christ. Combats toutes tes guerres à genoux dans la prière.