Quelle vie mènes-tu ?

Cette question en soulève tellement d’autres et nous devrions nous la poser plus régulièrement. Quelle vie menons-nous ? Quel est le but de tout cela ? Pourquoi vivre ainsi ? Est-ce que cela a réellement un sens, si oui, lequel ?

Sans réponses à ces questions il nous est impossible de définir pour quoi et surtout pour qui nous vivons. Nous devons prendre conscience de cette réalité car cela dirige nos pas et nos actions jour après jour et nous engage dans des décisions parfois irrémédiables.

Es-tu plutôt balloté d’un bord à l’autre, laissant ta vie couler en essayant tant bien que mal de la suivre ? Es-tu au contrôle de tout décidant minutieusement de chaque détail ? Ou encore, suis-tu un cap bien précis en tentant de réagir aux éléments rencontrés au fur et à mesure du chemin ?

« Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. » Ephésiens 2v10

Je crois que nous ne sommes pas sur cette Terre par hasard. Dieu a un plan, une mission, un but et pour cela Il t’a envoyé sur cette terre déposant en toi les outils nécessaires à la réalisation de ton appel. Tes dons, tes talents, ton savoir-faire, tout cela fait partie du « package » avec lequel Dieu t’a envoyé. Pour certains c’est la musique, l’organisation, la peinture, la danse, chacune a sa particularité. Au même titre que nous avons chacun une personnalité différente, des traits de caractères différents, tout cela nous rend unique et nous rend apte à accomplir le but précis pour lequel Dieu nous a envoyés sur Terre.
La vraie question est que faisons-nous avec tout cela ?

Est-ce que nous laissons nos talents au placard en attendant qu’ils se révèlent d’eux-mêmes ou est ce que nous cherchons chaque jour comment les utiliser pour accomplir la volonté de Dieu ?

Dieu nous appelle à des choses si différentes les unes des autres et il est tellement important de savoir à quoi nous sommes appelés que parfois nous passons notre temps à chercher… sans jamais entrer dans l’action. Par soucis de bien faire, par passivité, par paresse, les excuses sont nombreuses ; mais avoir une bonne raison de ne pas faire ne veut pas dire avoir raison de ne pas faire.

« Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux » Ecclésiaste 3v1. Un temps pour chercher, un temps pour trouver, un temps pour agir. Si tu sais ce à quoi Dieu t’appelles, si tu connais ta mission, alors mets de côté tes doutes, tes appréhensions, et concentre toi sur le but sinon tu risques de ne jamais te lancer.

C’est lorsque atteindre le but prend le dessus sur tout le reste que nous commençons réellement à vivre pour Dieu.

Dans le fond, ce n’est pas notre but que nous poursuivons mais celui de Dieu alors sois certain que si tu lui dis « oui » Il mettra tout en œuvre pour que cela réussisse. Et combien sera grande la joie que nous aurons lorsque nous pourrons comme Paul dire : « ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi » Galates 2v20. Quelle grâce de pouvoir dire et vivre cela : que notre vie ne compte plus pour rien mais que seule la volonté et la vie de Christ soit manifestée au travers de nous…

J’ai lu une fois cette citation d’Erma Bombeck qui disait :

When I stand before God at the end of my life, I would hope that I would not have a single bit of talent left, and I could say, « I used everything you gave me » 

Ce qui donne (à peu près) en français : «  Quand je me tiendrai devant Dieu à la fin de ma vie, j’aimerai ne plus avoir une seule miette de talent restant et pouvoir dire « j’ai utilisé tout ce que tu m’as donné ».

Cette phrase m’a beaucoup fait réfléchir et dans un premier temps laissée sans voix.

Arriver devant Dieu et lui dire : « J’ai utilisé absolument tout ce que tu avais mis à ma disposition pour te servir, tous les dons, tout le savoir-faire, toute mon énergie… »

Ce serait tellement parfait. Alors j’essaye d’y penser chaque jour et je m’efforce d’aller dans ce sens.

J’ai compris que si nous voulons atteindre ce but, c’est dès aujourd’hui qu’il faut commencer à se retrousser les manches ! Alors je vous encourage à chercher, mais aussi à agir dans la voie que Dieu a tracée pour vous avec les armes qu’il vous a donné !

Et toi, connais-tu ton but ? As-tu déjà un plan d’action ?

Si tu ne sais pas encore, je t’invite réellement à prendre un carnet, un stylo, ta tablette, ce que tu préféreras, et commence à écrire tout ce que tu aimes faire, ce que tu voudrais réussir, tous tes rêves et objectifs, et prie pour que Dieu t’éclaire sur le chemin à prendre.

Ton planning hebdomadaire doit être le reflet de ce que tu souhaites devenir.

Les activités que tu fais aujourd’hui dessinent le « toi » de demain.

Si tu cuisines dès que tu as du temps libre, tu seras certainement un très bon cuisinier demain. Si tu t’entraines et fais du sport chaque jour, tu seras certainement très musclé et fort demain. Si tu plonges dans la Parole de Dieu et médites dès que possible, alors demain tu seras certainement encore plus proche de Dieu et à même d’accomplir sa volonté.

On ne court pas un marathon du jour au lendemain, cela demande de l’entrainement, un changement dans son mode de vie, de la persévérance, du courage aussi pour continuer jusqu’à la ligne d’arrivée.

Comment te comportes-tu vis-à-vis de la course que Dieu te demande de courir ?

« Mais ces choses qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte, à cause de Christ. Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus Christ mon Seigneur, pour le quel j’ai renoncé à tout ; je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ, et d’être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s’obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi. Ainsi je connaitrai Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort, pour parvenir, si je puis, à la résurrection d’entre les morts.

Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection ; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus Christ. Frères, je ne pense pas l’avoir saisi ; mais je fais une chose : oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus Christ. Nous tous donc qui sommes des hommes faits, ayons cette même pensée ; et si vous êtes en quelque point d’un autre avis, Dieu vous éclairera aussi là-dessus. Seulement au point où nous sommes parvenus, marchons d’un même pas. » Philippiens 3 versets 7 à 16

Je prie que nous puissions marcher d’un même pas, vers le but de Dieu, regardant le reste comme de la boue. Tu n’es pas seul à courir sois en certain, et si tu ne vois pas les autres autour de toi, ne te décourage pas, Dieu est avec toi.

« Fortifie-toi seulement et aie bon courage, en agissant fidèlement selon toute la loi que Moïse, mon serviteur, t’a prescrite ; ne t’en détourne ni à droite, ni à gauche, afin de réussir dans to ut ce que tu entreprendras. Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras. Ne t’ai-je point donné cet ordre : fortifie-toi et prends courage ? Ne t’effraie point et ne t’épouvante point, car l’Eternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras. » Josué 1 versets 7 à 9

Tu ne vois peut-être pas encore l’issue du chemin sur lequel tu t’es engagé à marcher, mais mets ta foi en Dieu qui te guides partout où tu vas. Se confier en Dieu c’est s’assurer d’éviter toute forme d’échec.

5 commentaires sur “Quelle vie mènes-tu ?

  1. Merci pour ton article. Jo plus haut à tout résume !
    Quand on découvre un ou plusieurs talents… Qu’on entreprend en tant que chrétien dans un domaine séculier…Il y a le soucis de savoir quel chemin prendre… Pour quel quel but… C’est mon champ du moment, champ vraiment pas évident… Je prie que Dieu me montre le but, m’aide à choisir un chemin, trouver un groupe d’entrepreneurs chrétiens autour de la parole pour s’entraider, me garde de la tentation qui est beaucoup plus grande que quand j’étais juste salarié. Il faut redoubler de temps dans sa présence en fait… Chose contre intuitive pourtant.

    J'aime

    1. Bonjour Fany et merci à toi !!
      «Expose ton activité au Seigneur et tu réaliseras tes projets.»
      ‭‭Proverbes‬ ‭16:3‬ ‭Je crois qu’une des clés se trouve dans ce verset ! Et redoubler de temps dans sa présence est essentiel aussi bien sûr ! Il est vrai qu’il n’est pas toujours facile de savoir quel chemin prendre… la porte étroite est un bon indice !! Courage à toi et sois bénie dans tous tes projets !! Je t’encourage !! En toute chose, prenons modèle et exemple sur Christ !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s