Saturday night fever ou Saturday night FERVEUR ?

« Tu n’as pas de connexion internet ? Pas de compte sur un site de rencontre ? Pas de télévision ? Pas de Facebook ? Tu ne sors pas faire la fête le samedi soir ?

Waouh… ta vie doit être excitante…

Tu n’as pas Netflix ? Tu n’as pas vu la dernière série, la dernière émission de télé réalité ?

Mais… QUE FAIS TU DE TA VIE ? »

Le monde dans lequel nous vivons nous donne un standard. Pour toutes choses.
L’élève moyen, le citoyen moyen, le samedi soir, l’endroit où il faut être, le job de rêve, la femme type, ou le mari type, l’enfant modèle, les vêtements à porter en chaque occasion, etc.Tout est bien défini, tout est clairement dicté.

Mais est-ce que tout cela est vrai ? Est-ce que nous, chrétiens, devrions suivre le même standard ?

La dernière fois que l’on m’a fait cette remarque « mais que fais tu le samedi soir ? » jour où tout le monde sort pour « faire la fête » ou « rencontrer quelqu’un », cela m’a tellement marqué. A ma réponse, j’ai vu dans les yeux des personnes qui me posaient cette question une incompréhension totale. Ma réponse n’était pas conforme. Conforme à quoi d’ailleurs ?

On nous impose dans ce monde une manière de vivre, qu’elle nous corresponde ou non il faut s’y conformer, au moins un peu, pour ne pas être trop bizarre ou à côté de la plaque.

« C’est assez, en effet, d’avoir dans le temps passé accompli la volonté des païens, en marchant dans le dérèglement, les convoitises, l’ivrognerie, les orgies, et les idolâtries criminelles. Aussi trouvent-ils étrange que vous ne vous précipitiez pas avec eux dans le même débordement de débauche, et ils vous calomnient. Ils rendront compte à celui qui est prêt à juger les vivants et les morts. Car l’Evangile fut aussi annoncé aux morts, afin qu’après avoir été jugés comme les homme dans la chair, ils vivent selon Dieu par l’Esprit. »1 Pierre 4 v 3-6

« La nuit est avancée, le jour approche. Dépouillons-nous donc des œuvres des ténèbres, et revêtons les armes de la lumière. Marchons honnêtement, comme en plein jour, loin des orgies et de l’ivrognerie, de la luxure et de la débauche, des querelles et des jalousies. Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ, et n’ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises. » Romains 13 v 12 – 14

Je voudrais vous encourager au travers de cet article à vous affirmer en tant que chrétiens. Conformez vous à Christ, non au monde. Dans tous les détails de vos vies, même ce qui peut vous paraître insignifiant. Réfléchissez à ce que vous faîtes, et pourquoi vous le faîtes. Pourquoi ce vêtement ? Pourquoi ces mots ? Pourquoi cette attitude plutôt qu’une autre ? Ce sont parfois des actes qui nous paraissent simples et quotidiens, sans incidence. Mais lorsque l’on fait toutes choses, même les petites, conformément à ce que Dieu nous demande, en cherchant à l’honorer, cela impacte et marque les gens autour de nous, parfois plus que ce que l’on pourrait penser.

Alors quand on me demande ce que je fais de mon « samedi soir » c’est pour moi un bon rappel : je suis différente de ce monde car je me conforme à la Parole de Dieu.

Ose être différent, cela sauvera ta vie, et peut être même celle de ton prochain.

« Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur : vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées. » Ephésiens 4 v 17

« N’ayez donc aucune part avec eux. Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumières dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de Lumière ! » Ephésiens 5 v 7-8

Nous devons nous démarquer de ce monde, non pas uniquement pour être différent. Mais pour pouvoir présenter nos vies comme un sacrifice vivant, saint et agréable à Dieu car c’est ce qui est extrêmeraisonnable.

En tant que chrétiens nous ne pouvons appliquer dans nos vies les mêmes standards que le monde, cela n’a pas de sens. Et cela est valable en tout. Cela ne veut pas dire (même si cela peut aussi être le cas) que nous devons vivre à l’écart du monde, géographiquement parlant, mais aussi et surtout intérieurement. Nous ne pouvons pas avoir la pensée de ce monde, ni les actions, ni le style du monde. Sinon nous reflétons le monde. Et en reflétant le monde nous ne pouvons pas refléter Dieu.

Alors soyons fiers de représenter Dieu dans tout ce que nous faisons et de nous déclarer pour Lui, même si cela peut paraître ridicule, nous faire perdre certaines relations, notre travail ou notre vie. A quoi sert il à l’homme de gagner le monde s’il en perd son âme ?
Certains chrétiens dans le monde vivent des situations de persécutions que nous ne vivons pas en Occident actuellement, eux se déclarent pour Christ chaque jour, quitte à en mourir. Ne serait-ce que par soutien, nous ne pouvons pas hésiter à nous déclarer pour Christ quand on nous demande « que fais tu samedi soir ? ».

Je suis fière d’être chrétienne et de croire en Dieu. Tout le temps libre que j’ai et que je passe à Le chercher est ce qui donne sens à ma vie. Tu ne me crois pas ? Essaye.
Le monde nous fait croire que notre vie est fade et sans goût, mais c’est bien le contraire en réalité. C’est la vie en Christ qui est la seule vraie vie possible. La vie de ce monde n’est que paraître et faux-semblant, la vérité est en Christ.

« Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.

Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés, par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon, agréable et parfait. » Romains 12 v 1-2

Le monde dans lequel nous vivons nous pousse à nous plier à ses standards mais la Parole de Dieu nous rappelle sans cesse que nous devons nous séparer de ce monde. « Ne vous conformez pas au siècle présent ».

Dans le mot « siècle » il y a plus qu’une donnée temporelle, il s’agit ici du monde, de l’univers, du temps, de l’âge, dans lequel nous vivons. C’est une pensée qui va bien plus loin que « 2018 ». Cela veut dire que de tout ce qu’il y a dans ce monde, rien ne nous correspond. Non pas simplement pour le réfuter et se forcer à être différent pour être différent, mais parce que c’est cela qui honore Dieu. En honorant Dieu par nos vies, nous lui rendons gloire, et nous retrouvons notre place d’Homme.

« Je leur ai donné ta parole ; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du malin. Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. » Jean 17 v 14-16

Nous ne sommes pas attachés aux plaisirs du monde et c’est une bonne chose. Notre mode de vie est forcément différent, mais ce ne doit pas être une frustration, ni quelque chose à cacher, pourquoi ? Nous avons la vie et la vie en abondance. Ils existent, ils paraissent mais ne sont pas.

Jésus est la vie. Et c’est à lui que nous devons être attachés, plus que tout si nous ne voulons pas seulement exister dans ce monde. De plus en démontrant Dieu et notre attachement à Sa Parole nous devenons une occasion constante pour notre entourage de s’approcher de Dieu, un témoignage vivant de sa grâce et son amour pour l’humanité.

A cette question « mais que fais tu de ton samedi soir ? »
Je répondrai simplement : « J’ai choisi il y a plusieurs années maintenant de me conformer uniquement à Christ. Alors, je prie, je lis Sa Parole, je la médite, j’écoute et chante des louanges à Son Nom, j’écris mes pensées dans mes carnets, je passe du temps dans la présence du Dieu Tout-Puissant. Il se peut même que je ne me couche pas trop tard pour pouvoir me lever tôt et aller à l’église demain. Et jamais mon « samedi soir » n’a été aussi indescriptible ! Merci pour ce rappel que tu me fais. »

Que la paix soit avec vous chers épis !

4 commentaires sur “Saturday night fever ou Saturday night FERVEUR ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s