Saison Printemps – Partie 2

Après une première partie sur le thème du printemps où nous avons vu l’importance de se confier et de s’exposer à Dieu dans tous nos projets et la manière dont nous les construisons ; voici un deuxième aspect important de cette saison : l’attente !

Au printemps les beaux jours reviennent, mais il y a aussi des jours de pluie, des jours où il peut même encore geler. On plante mais certains fruits ne seront prêts que pour l’été.
C’est une saison où l’on fournit des efforts conséquents, sans pour autant voir directement le résultat. Chaque chose en son temps me direz vous, cependant il faut savoir attendre. Prendre patience, avec soi et les autres, et le projet qui n’avancera peut être pas aussi vite que l’on voudrait.

Dans cette période d’attente, il est possible de réfléchir à d’autres projets, comment poursuivre celui qui est en cours, et avant tout se préparer pour l’éclosion de ce dernier. Se préparer dans le jeûne et la prière, et aussi dans la foi.
Surtout, ne restons pas inactifs.

«  J’étais à mon poste, et je me tenais sur la tour ; je veillais, pour voir ce que l’Eternel me dirait, et ce que je répliquerais après ma plainte. L’Eternel m’adressa la parole, et il dit : Ecris la prophétie : Grave-la sur des tables, afin qu’on la lise couramment. Car c’est une prophétie dont le temps est déjà fixé, elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas ; si elle tarde, attends-la, car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement. Voici, son âme s’est enflée, elle n’est pas droite en lui ; mais le juste vivra par sa foi. » Habakuk 2 v 1-4

Ce passage est fort et plein de sens, et nous enseigne très bien comment se comporter dans l’attente.

Premièrement, Habakuk est ici dans une attitude propice à la foi. Il se tient prêt, à son poste. Il s’attend à Dieu. Toute son attention, ses gestes et mouvements dépendent du moment où Dieu va lui parler. Il veillait, il veillait avec un but : voir ce que l’Eternel dirait. Son attente va au-delà même des mots qu’il entendra de Dieu, il s’attend aussi à les voir.
Il est donc prêt non seulement à attendre la réponse, mais il s’attend aussi à voir la parole s’accomplir. Combien de fois, rassurés d’avoir entendu une parole venant de Dieu, nous oublions aussi d’attendre et de travailler à son accomplissement ?

Dans la réponse que l’Eternel adresse à Habakuk, il est dit d’écrire la prophétie, de la graver, et de la lire couramment. Ecrire la parole pour la retenir, la graver pour que nul ne puisse l’effacer, et enfin la lire pour qu’elle soit présente constamment dans notre esprit. Cela nous permet de rester confiant en Dieu quand le doute vient. Si tu connais la parole suffisamment, tu pourras répondre par les versets et les paroles que Dieu t’a donné, il n’y a pas d’épée mieux aiguisée ! Il est important de prendre un soin particulier à lire la Bible, l’étudier, la méditer jour et nuit, c’est ton ticket de survie dans ce monde ! Dans le verset il est dit : « afin qu’on la lise couramment ». En réalité, ces mots ont une traduction littérale qui change la perspective de la phrase : « afin que celui qui la lise puisse courir ». Cela implique que sans la lire tu ne peux pas courir. Paul dit « je cours vers le but afin de remporter le prix ». Les paroles, ou les prophéties que tu as reçues sont le moteur de ta course, il te faut les lire et les méditer constamment pour que tu puisses avancer, progresser et atteindre le but ! Cela va nourrir ta foi. Cette nécessité de lire, méditer et se confier en Dieu est d’autant plus cruciale lorsque l’on regarde les choses sous cet angle.

Notre attente doit être basée sur une foi profonde et une assurance complète que la promesse s’accomplira. « Car c’est une prophétie dont le temps est déjà fixé, elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas ; si elle tarde, attends-la, car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement. » Ce verset est fondamental et un appui quand vient le doute. « Certainement » résonne aujourd’hui comme un mot plein de doute, on l’associe à peut-être, normalement, si tout se passe bien. Mais la racine de ce mot est « certain ». Évident, exact, indubitable, dont on ne peut douter, sont ses vrais synonymes. La parole de Dieu « s’accomplira certainement » est une chose dont on ne peut douter. C’est un rocher auquel tu peux t’agripper sans la moindre arrière pensée.

La conclusion de ce passage est d’autant plus forte, c’est le cœur même de la vie chrétienne qui est exprimé ici. C’est le moyen par lequel nous pouvons tout traverser, les épreuves, l’attente, la paix, la joie, en tous temps, toutes circonstances. Nous devons nous efforcer de vivre par la foi, de rester ancrés dans la parole et les promesses de Dieu. Non pas pour y trouver le réconfort uniquement, mais en attendant de voir la parole s’accomplir de nos propres yeux. La foi est notre force, un bouclier pour nous protéger des traits enflammés du malin. C’est un mode de vie auquel nous avons accès. Il est écrit que parfois notre âme s’enfle et qu’elle n’est pas toujours droite, cela est certain, mais la conclusion de cette phrase est formelle : le juste vivra par la foi. Malgré nos défauts, nos attitudes, nos découragements, nous avons toujours le choix : se laisser aller au doute ou rester dans la foi. Pour cela, restons concentrés sur le but, et ne perdons pas de vue l’objectif. L’ennemi tente sans cesse de nous distraire lorsque nous commençons ou attendons les résultats d’un projet. Mais voici ce que Dieu nous dit :

« Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé, et pour laquelle tu as fait une belle confession en présence d’un grand nombre de témoins ». 1 Timothée 6 v 12

Soyons donc fermes. C’est dans cette attitude que Dieu nous encourage sans cesse et que nous pouvons recevoir ses paroles. Bientôt l’été arrive, le début d’une autre saison, nous devons y entrer avec force et détermination, le temps de la récolte est proche. « Prends courage, n’abandonne pas, après la pluie, le beau temps ! »

Soyons les épis forts et courageux que Dieu attend à leurs postes ! 💪🏼

4 commentaires sur “Saison Printemps – Partie 2

  1. Pour moi qui te connaît bien 😊 C’est vraiment très chouette de lire les articles de ce blog ! Premièrement parce que c’est toi qui les écrits ( c’est bien toi ? Hein ?! 😂) Et puis surtout parce que je reconnais ta façon de mettre certaines choses sous un autre angle de manière à ce qu’elles nous surprennent et nous fassent réfléchir autrement ! Ces articles sont très encourageants ! C’est beau de voir aussi éclore de ta vie ce qui y a été semé ! Merci 💖

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s